Cécile Dein

1929 -
Céramiste
Cécile Dein
Galerie Divet Rennes

Restée dans un circuit confidentiel pendant des années, la céramiste Cécile Dein a pourtant toujours été en adéquation avec les avant-gardes de la céramique moderne .

 

Elle commence à modeler juste après son baccalauréat et fréquente assidûment le Louvre où elle dit s’être fait de «nombreux amis d’il y a quatre ou cinq mille ans». Ce sont les antiquités orientales qui inspirent ses premières réalisations , elle vit alors à Paris et emmène cuire ses pièces dans un four collectif.

 

C’est à cette époque qu’elle rencontre Colette Gueden et qu’elle réalise pour Primavera des services de table.

Viennent ensuite les premières commandes , elle exposera dans plusieurs galeries de Trouville et La Rochelle puis à Rennes à la galerie « la Caravelle» , à Brest « Aux Armes de Bretagne» à Paris avec les Mohy et les Taburet à la «galerie Sylvestre» et « Au Parthenon», à cette époque elle produit des céramiques craquelées qu’elle émaille elle-même .

 

Plus tard Cecile Dein part s’installer dans le Perche avec son mari Paul , ils construisent leur four à bois et rencontrent des artistes comme Hundertwasser. A cette époque les pièces de Cécile sont montées en grès chamotté , parfois de formes zoomorphe, avec du cordage, nous sommes dans les années 60.

Elle réalise également de grandes lampes aux formes architecturales ou organiques. Le four à bois ne suffit plus et il faudra bientôt acquérir un four à gaz , c’est ainsi qu’ils viennent s’installer en Bretagne et Cécile exposera dans différentes galeries : la Pensée à Brest , « Aux armes de Bretagne» , à la galerie «Saluden» , à Perros Guirrec , des plats à sujets végétaux ou animaliers. Toutes ces pièces sont des œuvres uniques

Galerie Divet Rennes